Le nudisme ou le naturalisme commença dans l’Inde britannique durant le XIXe siècle, mais ce n’est qu’au début du XXe siècle qu’il s’est étendu depuis l’Allemagne comme un mouvement populaire. Bien qu’avec l’arrivée du nazisme le nudisme fut de nouveau réprimé, après la Seconde Guerre Mondiale, il resurgit fortement, mais cette fois-ci aux États-Unis.

Les hippies américains se sont appropriés de la philosophie nudiste en le transformant une posture sociale populaire qui s’est étendu à toutes les couches de la société. Tout cela a fait que peu à peu le nudisme ou le naturalisme contamine aussi certaines plages et les endroits de bain publics du Vieux Continent. Y compris des pays aussi hermétiques et conservateurs comme l’Italie, la Grèce et l’Espagne, qui dans les années 80 ont commencé à autoriser le naturiste ou le nudisme sur quelques plages.

Actuellement, l’Espagne compte avec de jolies plages où l’on peut pratiquer librement le nudisme ou le naturalisme. Des hôtels nudistes commencent même à apparaître comme le premier hôtel nudiste espagnol qui se trouve dans la localité d’Alméria de Vera. Entre les plages nudistes des grandes villes, il faut souligner par exemple à Barcelone la plage de San Sebastián et la plage de la Mar Bella.

À Tarragone les cales de Waikiki, Fonda y Calabeig ou Roca Plana. Á Valence la plage de Pinedo. À Alicante la Playa de la Albufera ou à Malaga la Playa San Julian.  L’intérieur du pays compte avec des zones de bain où l’on peut également faire du nudisme, la Garganta de Cuartos, à Losar de la Vera dan la région de Cáceres, le Pantano de San Juan à Pelayos de la Presa, tout près de la capitale, Madrid et l’Iglesuela, près de la rivière Tiétar à Tolède.

Etiquetas: , , , , , , , , , , , , , , , ,